J'arrête de procrastiner

Mais d'abord, d'où vient l'envie de procrastiner ?

Elle est très souvent liée à un ou plusieurs facteurs :

La tentation de se laisser distraire, ne pas être intéressé.e par ce que l’on doit faire, ne pas savoir par quoi commencer, ne pas ressentir de valorisation à effectuer cette tâche, la trouver pénible ou ne pas réussir à se projeter sur le résultat obtenu une fois la tâche accomplie.


Voici quelques conseils pour lutter contre :

Pour optimiser sa concentration je vous invite à couper votre téléphone, à éteindre la tv et autres facteurs pouvant vous perturber.

Facile à dire mais parfois compliquer à mettre en place. Pour y arriver plus simplement, donnez-vous des moments précis de déconnection : par exemple pendant une heure je coupe tout. Avoir une notion de début et de fin dans un moment que l’on peut considérer comme contraignant rassure.


Si la tâche à accomplir est conséquente, ne pas hésiter à échelonner en étapes. Valoriser les étapes réalisées et continuer de progresser.


Trouver de l’intérêt à ce que l’on doit faire (même quand on qualifie la tache de non valorisante) : prendre le temps de réfléchir à une autre vision. Voir cette tache d’un autre angle, avec un autre regard.. Et surtout se projeter différemment dans la réalisation de celle-ci.


Pensez à mettre l’accent sur votre organisation. Définissez un plan précis d’actions à mener « telle chose à faire tel jour » permet de moins réfléchir et d’agir plus rapidement et plus efficacement.

Prenez le temps en début de semaine par exemple d’établir un plan d'action.


 

Je vous propose un exercice de sophrologie pour optimiser vos capacités :


Prenez le temps de vous installer confortablement.

Prenez une grande inspiration par le nez, puis soufflez lentement par la bouche (à renouveler trois fois).

Puis, prenez le temps d’effectuer une visualisation, vous vous projetez dans un futur proche une fois la tâche accomplie.


Exemple :

La tache que vous devez accomplir et pour laquelle vous procrastinez est le ménage.


Je vous invite à vous projeter dans l’endroit propre une fois la tache effectuée, prenez le temps de vous voir satisfait de la tache accomplie, voir l’espace propre et agréable. Retenez les bienfaits de la tache réalisée. Voyez comme vous êtes heureux et apaisé.

Prenez le temps de vous projeter dans l’espace ou la situation avec le maximum de détails. La visualisation doit être la plus réaliste possible.

Puis avant de vous reconnecter : prenez une grande inspiration, en inspirant visualisez ce dont vous avez besoin pour accomplir votre tâche (motivation, énergie, enthousiasme) puis laissez se diffuser dans votre corps cette sensation à l’expiration. Une expiration rapide et dynamique pour vous reconnecter au moment présent.


5 vues0 commentaire